Les news

Carla Dejonghe n’abandonne pas les personnes vivant seules




Carla Dejonghe, députée Open Vld et également présidente de l’asbl all1 (association qui défend les intérêts des personnes vivant seules) lance une nouvelle enquête pour mieux comprendre leurs besoins et problèmes éventuels. Une "personne vivant seule" est une personne qui vit seule, avec ou sans enfants, ayant ou non une relation, et qui financièrement assume seule toutes les dépenses quotidiennes (loyer, charges, courses...). Dans les grandes villes comme Bruxelles, la moitié des ménages sont constitués d'une personne et leur nombre ne fait que s’accroître. Le sujet reste donc au centre de l’actualité, sauf sur l'agenda politique...  

Carla Dejonghe: "Il y a 6,5 ans, j'ai lancé une première enquête auprès des personnes seules vivant à Bruxelles. Elle a été suivie en 2015 par la création de l’asbl all1, avec laquelle nous voulons attirer davantage l'attention sur la manière dont ce grand groupe de personnes subit des inégalités dans divers domaines. La société évolue constamment, ce groupe de personnes également. Il était donc temps de réaliser une nouvelle enquête adaptée, destinée à toutes les personnes vivant seules en Belgique."

Les résultats de l'enquête seront présentés en détail prochainement. Carla Dejonghe espère pouvoir placer à nouveau les besoins des personnes vivant seules en tête de l'agenda politique et social. En même temps, c'est un moyen d'encourager la science à faire plus de recherche sur les personnes seules. En effet, malgré leur diversité, les chercheurs continuent de se concentrer principalement sur les mères célibataires en situation de pauvreté. "Elles constituent en effet un groupe très vulnérable, mais il est également nécessaire de disposer de données scientifiques sur, par exemple, les célibataires sans enfant. Nous ne devons pas perdre de vue que la catégorie des célibataires belges sans enfant est depuis de nombreuses années la plus lourdement taxée de tous les États membres de l'OCDE", explique Carla Dejonghe.   

L'enquête est disponible en ligne, en français et en néerlandais.

En français: https://forms.gle/GKmQTWSRfvDKDLX8A

En néerlandais: https://forms.gle/Wtd5gbrzJFYF8UDPA