Les news

'Offrez aux employés le choix entre une voiture de société et une prime au logement'




Les banques belges, mais aussi d’autres entreprises, continuent à  proposer des voitures de sociétés à leurs employés afin de réduire les charges salariales selon le journal “De Standaard” le weekend passé. Les associations environnementales ont fortement réagi à ce constat. Carla Dejonghe (Open Vld), de son côté, réitère sa proposition: “Offrez aux employés le choix entre une voiture de société et une prime au logement”. 

On estime que 10 à 15 % des employés qui acceptent une voiture de société n’en ont pas réellement besoin. Ainsi, Carla Dejonghe plaide pour une solution alternative. “Les charges salariales dans notre pays sont extrêmement élevées. Nous comprenons que dans ce contexte les sociétés souhaitent fidéliser leurs employés avec des avantages extralégaux. Or, pour certaines personnes il est plus avantageux d’obtenir une prime au logement qu’une voiture de société. Surtout lorsque l’on remarque que le logement représente une charge importante dans le budget familial, bien plus que la mobilité.”

Selon Carla Dejonghe, cette prime au logement pourrait prendre les formes suivantes: une contribution dans le prêt hypothécaire, une contribution dans le loyer ou une contribution dans les coûts de rénovation ou/et d’aménagements écologiques. Il faut que la prime soit équivalente à la valeur d’une voiture de société.

“La prime au logement pourrait constituer (en partie) une solution pour les problèmes de mobilité dans et autour des grandes villes.  Cette prime pourrait inciter les employés à aller habiter plus près de leur lieu de travail. Par ailleurs cette proposition stimulerait l’économie. En effet les sociétés investiront indirectement dans le secteur de la construction.”